Maître de conférences - UCA

Le statut de ce compte utilisateur est Approuvé·e

Après des études en droit et en philosophie à l’Université Paris 1 et à l’EHESS, elle soutient une thèse intitulée « Les choses saisies par la propriété » (préface de Th. Revet, IRJS, 2012). Depuis son recrutement à l’Unice, elle poursuit des recherches à la frontière du droit des biens et de l’environnement. Son travail porte actuellement sur les transformations que le droit émergent de l’environnement fait subir à notre tradition civiliste. Elle enquête également sur le droit des semences, notamment paysannes, et sur les « sectionnaux », ces biens collectifs des villages français.

Membre du GREDEG, Sarah Vanuxem est également chercheuse associée au Centre Norbert Elias, Marseille (http://centre-norbert-elias.ehess.fr ), membre du Conseil Scientifique du Parc National du Mercantour, membre du Conseil Scientifique de la Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité.