Doctorant

Le statut de ce compte utilisateur est Approuvé·e

Loïs Dossios, après avoir obtenu sa licence en droit des affaires, et son master 1 en droit économique et des affaires de Nice avec la mention bien, s’est décidée à entreprendre le master 2 recherche droit économique et des affaires de la même faculté. Ayant toujours rêvé d’être professeur, elle a pu confirmer durant cette année son intérêt pour le côté recherche de ce métier.  Son mémoire sur « L’arbitrage international et l’ordre public transnational » lui a effectivement permis d’affirmer son goût pour le travail scientifique qu’implique le métier d’enseignant-chercheur. Elle a entrepris l’année suivante une thèse sous contrat doctoral avec charge d’enseignement, portant sur « L’arbitre régulateur » sous la direction du professeur Jean-Baptiste Racine.

Ce sujet s’inscrit dans une réflexion de fond sur les pouvoirs privés économiques et leur lien naturel avec l’institution qu’est l’arbitrage international. Cette dernière est aujourd’hui devenue indispensable dans le monde économique, les arbitres statuant sur des sujets de plus en plus complexes, mêlant intérêts privés et intérêts publics. Se pose alors la question du devenir de la régulation devant l’arbitre international. La thèse a donc pour objet d’étudier ce nouveau paradigme.

Cette étude mêle deux matières qu’elle apprécie particulièrement : le droit de l’arbitrage international et le droit économique. Ce sont des matières qu’elle a pu découvrir dès le master 1 et qui l’ont particulièrement marquée dans son cursus. Elle a donc su très vite qu’elle souhaitait se spécialiser dans ces domaines du droit. Justement, concernant le droit économique, l’on peut dire qu’elle est particulièrement attachée à l’École de Nice, dans laquelle elle a donc évolué dès ses débuts. C’est à ce titre qu’elle a souhaité rejoindre les différents projets actuels de cette dernière notamment celui portant spécifiquement sur cette École ou encore, DL4T dans son atelier « Droit, IA et fiction ».

Elle a pu enseigner dans le cadre de travaux dirigés, l’introduction au droit, la responsabilité délictuelle, le droit général des sociétés, le droit spécial des sociétés ainsi que le droit du commerce international.