Du droit soft au droit hard: la responsabilité des entreprises transnationales minières et la violation des droits de l’homme en Amérique Latine

Date

01 Avr 2019 - 04 Avr 2019

Heure

14:00 - 16:00

Lieu

Faculté de droit et de sciences politiques - Salle du Conseil

Les 1er et 2 avril 2019, nous aurons le plaisir d’accueillir le Professeur Jânia Maria Lopes Saldanha de l’Université do Vale do Rio dos Sinos au Brésil. Elle animera un séminaire GREDEG exceptionnel lundi 1er avril, à 14h, en salle du conseil (campus Trotabas), intitulé : ” Du droit soft au droit hard: la responsabilité des entreprises transnationales minières et la violation des droits de l’homme en Amérique Latine“.

Docteur en droit public de l’Université do Vale do Rio dos Sinos au Brésil, Jânia Maria Lopes Saldanha est professeure de la faculté de droit de l’Universidade Federal de Santa Maria et coordinatrice du Centro de culturas jurídicas comparadas, internacionalização do direito e sistemas de justiça (CCULTIS) de la même université. Elle a été professeur visitante de l’IHEAL – Institut des Hautes Études de la Amérique Latine (2016-2017) à Paris. Elle est aussi chercheuse associée de l’Institut de Hautes Etudes sur la Justice, l’IHEJ, où elle a réalisé ses études de post-doctorat. Ses recherches portent principalement sur les questions de droits humains, justice transitionnelle en Amérique Latine, les systèmes de justice nationaux, régionaux, transnationaux et internationaux ainsi que l’internationalisation du droit, les dialogues judiciaires, la régularisation de la mondialisation au sein de la société en réseau et, aussi, sur la responsabilité des entreprises transnationales par violation des droits humains. Par ailleurs, elle a aussi travaillé sur des sujets de contrôle de constitutionnalité et conventionnalité, des questions de droit comparé et de cultures juridiques.  Son dernier livre s’intitule: “Cosmopolitismo jurídico. Teorias e práticas de um direito emergente entre globalização e mundialização”.

Go to Top